Alimentation naturelle


Alimentation naturelle




 Alimentation naturelle

 

          Parce que la santé de votre chien passe par sa gamelle. Il est important qu’il ai une alimentation naturelle la plus correcte et la plus saine possible. Les erreurs alimentaires ont des conséquences sur la santé de votre animal, que ça soit du diabète, des maladies rénales ou tout simplement un mauvais poil ou une mauvaise haleine. Il faut aussi savoir qu’un animal mal nourrit peut présenter une plus grande sensibilité aux maladies infectieuses et parasitaires.

Pour bien nourrir son chien il faut avant tout se pencher sur ses besoins nutritionnels. Le chien étant un carnivore, il a besoin d’un régime riche en protéines et faible en glucides. Pour le bon fonctionnement de son organisme, un chien a aussi de besoin de pas moins de 40 nutriments (vitamines et minéraux) que la viande à elle seule ne peut apporter. Il a donc besoin de légumes qui en offrent une large palette.

Au niveau des quantités, on considère qu’un chien doit engloutir environ 2% de son poids (en matière sèche donc on ne prendra pas en compte l’eau contenu dans les aliments).

D’après Roger Walter qui fut professeur d’alimentation naturelle animale à l’école vétérinaire d’Alfort. La quantité moyenne à donner quotidiennement à son chien en fonction de son poids et du type d’alimentations se résume au tableau suivant :

Catégories de poids

Croquettes

Pâtée

Ration ménagère

Jusqu’à 5 Kg 32 g par kilo 95 g par kilo 65 g par kilo
5 Kg à 10 Kg 25 g par kilo 75 g par kilo 50 g par kilo
10 Kg à 20 Kg 22 g par kilo 65 g par kilo 45 g par kilo
20 Kg à 30 Kg 19 g par kilo 57 g par kilo 40 g par kilo
plus de 30 Kg 17 g par kilo 50 g par kilo 35 g par kilo

Concernant les besoins spécifiques :

– Un chiot en croissance a besoin que l’on double ses apports journaliers. Les apports protéiques doivent êtres plus importants ainsi que les besoins en minéraux (on sera sur un rapport calcium/phosphore égal à 2).

– Au contraire pour un chien âgé, on diminuera l’apport protéique et on augmentera les fibres. On ne supplémentera pas en calcium qui peut être néfaste sur sa santé en revanche on pourra lui donner des paillettes de germes de blé qui sont riches en vitamines B et E.

Alimentation industrielle :

Si vous optez pour une alimentation industrielle, préférez les aliments secs, en l’occurrence les croquettes aux aliments humides tels que les pâtées. Un chien a besoin de mastiquer pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, les croquettes sont donc plus appropriées. Veillez aussi à ce qu’il ait de l’eau fraîche disponible à volonté, un chien de 20 Kg boit en moyenne 1L d’eau par jour.

croquettes bio

Les avantages d’une alimentation industrielle sont :

  • Un gain de temps
  • Une variété de gammes
  • Une bonne qualité sanitaire

Pour ce qui est des inconvénients, il s’agit plutôt de tout ce qui est additif pour exhauster  le gout des croquettes et des conservateurs. De plus il ne faut pas surdoser la ration journalière au risque que votre chien soit en surpoids car ce sont des aliments assez caloriques.

Préférez des croquettes certifiées sans OGM ou bio (alimentation naturelle) qui offriront un meilleur plan nutritionnel à votre chien. Parmi celle-ci on nomme les croquettes Yarrah, Defu, Bio Bosch, Hermanns, Nestor, ou encore Almonature.

Méfiez vous des étiquettes !! Souvent les industriels annoncent un taux de protéines mai qui ne veut rien dire sur leur valeur biologique. C’est-à-dire leur digestibilité (disponibilité pour l’organisme). Pour augmenter la valeur protéique à moindre coût ils n’hésitent pas à ajouter des sources de qualité médiocre (peau, os broyés, tendons, sang séché). L’intérêt gustatif étant souvent faible, les industriels mettent toutes sortes d’additifs : concentré de foie, exhausteur de gout, sel, aromes artificiels etc …

Alimentation ménagère :

Le fait d’opter pour une alimentation naturelle, ménagère vous permettra de pouvoir sélectionner la qualité des aliments. Donnés à votre chien et de pouvoir faire des choix, comme le bio par exemple.

Les avantages sont :

  • La qualité des produits
  • Des gamelles sans additifs ni conservateurs
  • Contrôle de la part de matière grasse et donc des calories de la ration journalière.

Il y a bien entendu des inconvénients, si l’on se lance dans la ration ménagère il fait s’assurer de pouvoir avoir du temps. Faire les courses pour votre compagnon, éplucher les légumes, découper les viandes, faire cuire les céréales et en suivant laver tous les ustensiles et sa gamelle. Mais aussi prendre en compte que cuisinier pour son chien revient plus cher.

Dans tous les cas, si vous changez son alimentation, même simplement pour passer d’une marque de croquettes à l’autre, n’oubliez pas de faire une transition ; sans quoi votre chien aurait des déséquilibres au niveau digestif (diarrhées surtout). On dit qu’une bonne transition s’effectue sur 3 semaines. Si vous n’avez plus assez de croquettes pour tenir 3 semaines. Ce n’est pas grave adaptez en fonction de ce qu’il vous reste.

Découvrez nos articles de recettes et biscuits pour chien :

Découvrez-les en cliquant sur les images.

Un chien en cuisineration ménagère porc